fbpx

Examen de l’OIIQ: Tutorat? Quoi réviser? Quand commencer?

Mise à jour

Pour quiconque souhaite exercer la profession infirmière, la préparation à l’examen de l’OIIQ est une étape cruciale, car la réussite de ce dernier est une condition préalable à l’accès à la profession.

L’examen de l’OIIQ teste vos connaissances et vos compétences en matière d’évaluation clinique. Certains candidats peuvent donc se demander quelles sont les matières qu’ils doivent étudier, et s’il est utile d’avoir recours à un programme de tutorat en soins infirmiers et/ou à d’autres ressources de préparation à l’examen.

Découvrez comment l’OIIQ structure les questions dans son examen professionnel ici.

Les ressources disponibles pour se préparer

Pour réussir, vous devrez maîtriser les connaissances théoriques de base, ainsi que les compétences pratiques nécessaires pour évaluer, planifier, mettre en œuvre et évaluer les soins infirmiers. Vous devrez également exercer votre jugement clinique autant que possible, car les questions de l’examen de l’OIIQ ne se limitent pas à tester vos connaissances.

La préparation doit donc inclure l’étude approfondie de concepts clés, la pratique de résolution de situations cliniques et l’acquisition d’une solide base de connaissances dans tous les domaines de la pratique infirmière.

Les banques de questions

Choisir des ressources permettant de pratiquer la résolution de questions similaires à celles de l’examen de l’OIIQ peut s’avérer bénéfique. En vous exerçant régulièrement, vous vous habituez au style rédactionnel et vous vous familiarisez avec les types de réponses attendues. Cette approche peut renforcer votre confiance et améliorer vos performances lors de l’examen.

Diverses ressources proposent une préparation à travers l’utilisation de banques de questions d’exercices. Inf. de poche, par exemple, a aidé des milliers d’infirmières à réussir leur examen professionnel grâce à sa banque de plus de 1 000 questions. Certains établissements de santé et établissements d’enseignement mettent également à disposition des banques de questions. De plus, l’OIIQ publie un guide en format papier/PDF contenant un certain nombre de questions d’exercice.

Le tutorat en soins infirmiers et les cours préparatoires

Vous vous demandez peut-être s’il est utile de suivre un programme de tutorat en soins infirmiers pour préparer l’examen de l’OIIQ.

Dans les programmes de formation en soins infirmiers et en sciences infirmières, les questions d’examen portent souvent sur le contenu. Vos enseignants et professeurs veulent s’assurer que vous compreniez la matière et les nouveaux concepts qu’ils vous enseignent. L’examen de l’OIIQ peut être formulé de manière légèrement différente de ce que vous avez l’habitude de voir dans les examens en soins infirmiers.

Bien que vos enseignants vous aient préparé à cet examen tout au long de vos années de formation en soins infirmiers et en sciences infirmières, il peut être utile d’utiliser un programme postscolaire supplémentaire pour vous aider à vous préparer à l’examen de l’OIIQ. Chaque personne apprend différemment et il est important d’utiliser les ressources qui sont le plus compatibles avec votre style d’apprentissage. Selon vos préférences d’apprentissage, cela peut inclure du tutorat en soins infirmiers en personne ou en ligne, des cours individuels ou en groupe, de façon synchrone ou asynchrone.

Formule hybride: du tutorat en soins infirmiers et l’utilisation de banques de questions

Chacun a un style d’apprentissage unique, donc il est important d’opter pour des ressources qui correspondent le mieux à votre manière d’apprendre. Une approche hybride, combinant le tutorat en soins infirmiers et l’apprentissage autonome via la résolution de questions d’exercices, peut également se révéler efficace.

Rapprochez-vous de votre CRI-IA!

Les établissements de santé proposent généralement des ateliers de préparation à l’examen de l’OIIQ. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre comité de la relève infirmière et infirmière auxiliaire (CRI-IA).

Dans tous les cas, une ressource de préparation conçue spécialement pour vous aider à vous préparer à réussir l’examen de l’OIIQ vous permettra de vous concentrer sur votre étude et de vous assurer que vous révisiez efficacement.

Prenez le temps d’explorer les ressources disponibles et de trouver celles qui correspondent à votre style d’apprentissage et à votre emploi du temps. Étudier est beaucoup plus agréable et efficace lorsqu’on utilise des outils qui sont adaptés à nos préférences d’apprentissage.

Ce que l’examen de l’OIIQ évalue réellement

Il est indispensable de prendre au sérieux cette préparation à l’examen de l’OIIQ, car il vise à évaluer votre capacité à prendre en charge des patients dans différents contextes et à fournir des soins de qualité.

L’OIIQ veut savoir si vous êtes capable de répondre aux questions en pensant comme une infirmière ou un infirmier.

Vous devrez démontrer votre capacité à intégrer les processus infirmiers en évaluant différents scénarios de patients, qu’ils soient liés aux soins en médecine et chirurgie, à la gérontologie, à la psychiatrie, à la périnatalité et à la santé maternelle, ou à la pédiatrie et à la santé infantile.

Dans l’examen de l’OIIQ, les questions mettent à l’épreuve votre jugement clinique : votre capacité à analyser les informations et à prendre une décision éclairée en matière de soins infirmiers. Assurez-vous de consacrer votre temps d’étude à apprendre à répondre à des questions de style de l’examen de l’OIIQ.

L’OIIQ veut savoir si vous êtes capable de répondre aux questions en pensant comme une infirmière ou un infirmier.

Est-il nécessaire d’examiner en profondeur tout le contenu de mes années d’études pour me préparer adéquatement?

La réponse courte: non.

Ce serait une entreprise beaucoup trop importante et une tâche trop lourde que de vouloir condenser trois ou quatre années d’études en quelques mois ou en quelques semaines. Il n’est pas nécessaire de réviser en détail le contenu de toutes vos années d’études. Si vous vous êtes rendus jusqu’à l’examen de l’OIIQ, c’est que vous avez les connaissances et des compétences suffisantes pour exercer la profession infirmière. Maintenant, il faut « simplement » le prouver à l’Ordre 😅.

L’examen de l’OIIQ est surtout axé sur des situations cliniques évolutives avec des questions de jugement clinique. Inf. de poche contient des centaines de situations cliniques et de questions de préparation à choix multiples. Commencez à vous exercer pour l’examen de l’OIIQ maintenant.

Si vous avez atteint l’étape de l’examen de l’OIIQ, cela signifie que vous possédez les connaissances et les compétences nécessaires pour exercer la profession infirmière. À présent, il vous reste « simplement » à démontrer ces aptitudes à l’Ordre.

L’examen vise à évaluer votre aptitude à pratiquer la profession infirmière, pas à évaluer vos connaissances médicales. Ainsi, bien que les connaissances relatives aux soins infirmiers et au domaine médical soient nécessaires pour répondre aux questions, l’OIIQ évalue plutôt votre jugement clinique et votre capacité à intervenir de façon sécuritaire.

Si vous ne savez pas par où commencer, lisez cet article, qui décrit quelques astuces pour étudier de façon efficace en soins infirmiers et en sciences infirmières.

Planifier sa préparation

Même si vous ne commencez à étudier intensément qu’à l’approche de l’examen, il n’est jamais trop tôt pour commencer votre préparation.

Quand devrais-je commencer ma préparation?

Indépendamment de votre niveau d’avancement dans vos études en soins infirmiers ou sciences infirmières, la meilleure démarche pour vous préparer consiste à vous familiariser avec les types de questions auxquelles vous serez confronté lors de l’examen de l’OIIQ. Plus vous serez à l’aise avec les formats et les styles de questions que vous rencontrerez le jour de l’examen, plus vous augmenterez vos chances de réussite à long terme.

Essayez nos questions d’exercice

Nos questions sont soigneusement construites de manière à ressembler à celles que vous trouverez dans l’examen de l’OIIQ. Chaque réponse est justifiée sur la base de données probantes. Avec plus de 1 000 questions, notre contenu couvre un large éventail de domaines, notamment les soins médicaux et chirurgicaux, la gérontologie, la psychiatrie, la périnatalité et la santé maternelle, ainsi que la pédiatrie et la santé infantile.

Commencer maintenant

Établissez un échéancier réaliste

Alors que certaines personnes préfèrent commencer à se préparer quelques semaines avant l’examen, d’autres s’y mettent quelques mois (voire un ou deux ans) d’avance. Prendre le temps de bien planifier votre préparation à l’examen de l’OIIQ peut vous aider à éviter l’épuisement relié à cette préparation, en structurant votre horaire d’étude.

L’important, c’est que vous puissiez établir un échéancier et un système d’étude qui vous conviennent et qui est réalisable. Pour certaines personnes, cela signifie suivre un cours de préparation ou de tutorat en soins infirmiers intensif, mais pour d’autres, il s’agit plutôt d’étudier par soi-même avec des livres et des préparations en ligne ou sur mobile. Sachez ce qui correspond à votre style d’étude et à votre budget.

N’oubliez pas: vous n’avez pas besoin de vous souvenir de tous les détails de vos études en soins infirmiers pour réussir l’examen de l’OIIQ. Votre formation en soins infirmiers devrait vous avoir permis d’acquérir les bases nécessaires à la réussite de l’examen. Lors de l’examen de l’OIIQ, vous devrez mettre en pratique ce que vous avez appris. Ce que vous devez savoir, c’est comment répondre aux questions. Si les questions de type examen de l’OIIQ font partie de votre routine quotidienne, vous n’aurez pas à étudier intensément à la dernière minute, ce qui ne ferait qu’accroître votre stress.

Nous espérons que ces conseils vous seront utiles pour planifier votre préparation et vos révisions en vue de l’examen de l’OIIQ. Vous avez d’autres conseils? Vous avez des questions? N’hésitez pas à les poser dans les commentaires!