9 conseils pour survivre aux stages en soins infirmiers

Stages soins infirmiers

Mis à jour le 23 octobre 2020

Ce n’est un secret pour personne : devenir infirmière ou infirmier en bonne et due forme est loin d’être une tâche facile. La formation d’un infirmier ou d’une infirmière ne se limite pas à la salle de classe, mais exige également une expérience concrète et pratique en stage.

Les stages cliniques en soins infirmiers sont pour vous l’occasion de mettre en pratique vos connaissances. Après tout, la profession infirmière en est une de terrain pour la majorité des infirmiers, des infirmières, des infirmiers auxiliaires et des infirmières auxiliaires. Contrairement aux cours magistraux, aux conférences et aux simulations en laboratoire, les stages sont le seul moyen de représenter la vie réelle. En stage, vous vous occuperez de vrais patient·es, dans un contexte de soins réel.

C’est normal de se sentir nerveux·se à l’approche des stages. Pour vous rassurer, il est important de vous rappeler que les stages se déroulent dans un environnement contrôlé, où vous serez accompagné·e d’une infirmière ou d’un infirmier expérimenté·e. Toutefois, il est de votre responsabilité envers vos patient·es que vous soyez bien préparé·e pour votre stage. Avec une bonne préparation, vous serez non seulement plus sûr·e de vous, mais vous apprendrez aussi plus de votre séjour à l’hôpital (ou autre établissement de santé). Voici 9 conseils pour vous préparer à votre stage.

Conseil #1 : Se préparer mentalement… et émotionnellement

Les situations difficiles

En tant qu’infirmière ou infirmier, sachez qu’il y aura des situations qui peuvent être très difficiles sur le plan émotionnel. À titre d’exemple, il est important de savoir que vous pouvez être confronté·e à la détresse, à une urgence, à la douleur, à la fin de la vie, et à la mort.

Nous avons rédigé un article sur les limites dans une relation thérapeutique.

Les questions soudaines

Lors des stages, votre enseignant·e veillera à tester vos connaissances. On attend donc des étudiant·es en soins infirmiers qu’ils·elles soient capables de montrer ce qu’ils·elles ont appris jusqu’à présent. Sachez que votre enseignant·e vous donnera des instructions précises concernant la préparation nécessaire à votre stage, selon le milieu clinique. Les lectures préparatoires vous préparent non seulement aux questions soudaines, mais elles permettent également de minimiser les erreurs dans les soins aux patient·es.

Conseil #2 : Lire (et comprendre!) le dossier de votre patient·e

Lorsque vous recevez votre assignation de patient·e, veillez à lire son dossier médical et à noter toute information utile sur ses besoins et problèmes. Il s’agit notamment d’éléments essentiels, tels que le diagnostic d’admission, les antécédents médicaux et les résultats de tests et analyses antérieurs. Lorsque vous examinez le dossier du·de la patient·e, il se peut que vous ne reconnaissiez pas certains termes. Assurez-vous de les rechercher!

Conseil #3 : Planifiez vos soins

Anticipez les sujets et les situations auxquels vous pourriez être confronté. Lisez et faites des recherches pour vous assurer de bien comprendre les diagnostics médicaux, les tests de diagnostic, les résultats de laboratoire et les prescriptions. Il est extrêmement important que vous soyez sûr de connaître vos patient·es. Ils·elles sont votre priorité.

Conseil #4 : Concentrez-vous sur la tâche à accomplir, mais n’oubliez pas de respecter l’horaire

Chaque infirmière ou infirmier reconnaîtra volontiers que son emploi du temps est toujours chargé. L’emploi du temps est et doit être considéré comme de la plus haute importance. Parfois, les infirmières et les infirmiers sont tellement distrait·es de ce qu’ils·elles doivent faire par la suite, qu’ils·elles peuvent commettre des erreurs en ce qui concerne ce qu’elles sont en train de faire dans l’immédiat.

En tant qu’étudiant ou étudiante en soins infirmiers, apprendre à se concentrer sur la tâche à accomplir tout en respectant l’horaire est un moyen d’assurer sa survie en milieu clinique. N’ayez crainte – l’expérience vous fera vous trouver votre propre rythme.

À ce sujet, voyez nos plans de travail pour infirmiers et infirmières à télécharger et à imprimer.

Conseil #5 : Comprendre les médicaments

Familiarisez-vous avec les médicaments qui sont administrés à votre patient·e. Vous devez vous assurer que vous comprenez la raison pour laquelle le·la patient·e s’est vu·e prescrire tel médicament, à telle dose et à telle voie d’administration. En ce qui concerne les médicaments, vous devrez également vous rappeler les effets thérapeutiques souhaités et les effets secondaires courants.

Préparez-vous efficacement à vos stages avec l’app Inf. de poche

Inf. de poche vous permet de développer et de mettre au défi votre jugement clinique. Nos 550+ questions, outils de mémorisation et fiches de référence concises portent entre autres sur les soins en médecine et chirurgie, en gérontologie, en psychiatrie, en périnatalité et santé maternelle, et en pédiatrie et santé infantile.

Conseil #6 : Comprendre les procédures de soins

Il est courant que les patient·es subissent des interventions chirurgicales ou thérapeutiques pendant leur hospitalisation. Prenez le temps de revoir vos connaissances sur les interventions chirurgicales ou les thérapies que vos patient·es ont subies. Vous devez notamment connaître la raison de la chirurgie et les résultats attendus, et comprendre les risques et les complications potentielles liés à toute procédure. Cela vous aidera à anticiper les besoins de vos patient·es et à planifier leurs soins.

Conseil #7 : Comprendre les analyses de laboratoire et les tests diagnostiques

Presque tous les patient·es hospitalisé·es subissent des analyses de laboratoire. Passez en revue les tests de laboratoire subits par votre patient·e afin de comprendre pourquoi ils ont été effectués, ainsi que les fourchettes et les valeurs normales attendues. Comparez ces valeurs normales avec celles de votre patient·e. Déterminez si elles sont normales ou anormales, élevées ou faibles, positives ou négatives. Essayez de comprendre comment les résultats des analyses de laboratoire sont liés à son diagnostic.

De l’électroencéphalogramme à la culture de gorge en passant par la colposcopie, il est important de comprendre les tests diagnostiques et les examens paracliniques subits par votre patient·e. Lorsque vous vous préparez pour vos stages, faites des recherches sur chaque examen, comprenez la raison pour laquelle il a été effectué, analysez les résultats pour voir s’ils sont normaux ou anormaux et soyez conscient·e de toute implication anormale.

Conseil #8 : Préparez votre matériel

Nous vous recommandons de préparer votre sac la veille, pour être certain·e de ne rien oublier. Voici quelques éléments essentiels à mettre dans votre sac :

  • Stylo noir ou bleu et crayon à mine avec efface
  • Votre carte d’identité de stagiaire
  • Votre uniforme
  • Vos ouvrages de référence (surtout : guides de médicaments et d’examens paracliniques)
  • Votre stéthoscope
  • Une montre qui affiche les secondes
  • Des ciseaux
  • Un carnet de poche dans lequel vous pouvez prendre des notes
  • Une calculatrice

Conseil #9 : La veille et le jour J

Dormez bien, mangez un petit déjeuner riche en protéines. Arrivez à l’heure – être à l’heure est désormais une exigence, et non plus une préférence. Les environnements de soins de santé sont des milieux professionnels. Vous travaillerez aux côtés de professionnels de la santé plutôt que d’enseignants et d’étudiants. Familiarisez-vous avec les protocoles spécifiques de l’établissement. Soyez curieux·se et courtois·e.

N’oubliez pas que tout infirmier et toute infirmière a été à votre place à un moment de sa vie. Profitez de toutes les occasions d’apprendre et de vous développer en tant que praticien·ne.

Enfin, n’oubliez pas qu’il est normal de poser des questions. L’infirmière ou l’infirmier avec laquelle ou lequel vous êtes jumelé·e est l’une des meilleures ressources dont vous disposerez durant votre stage.

Avez-vous des conseils ou des stratégies utiles? Nous serions ravis de vous entendre!

Un commentaire en réponse à “9 conseils pour survivre aux stages en soins infirmiers

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>